Le « face painting » ou Maquillage artistique sur visage

 

Déclinaison du « body painting » ou peinture corporelle, le « face painting » constitue à l’instar du premier une forme corporelle d’expression plastique qui se cantonne toutefois, et ce contrairement cette fois-ci au « body painting », uniquement au visage.

 

Historique du « face painting »

L’Homme a eu recours à la peinture artistique sur visage dès l’aube de sa genèse : en effet, d’après des recherches archéologiques récentes, les néandertaliens y avaient ainsi déjà fréquemment recours sans doute pour de multiples raisons (chasse, cérémonial religieux…).

Grâce à sa symbolicité, le « face painting » traversa ainsi le fil du temps sans tomber en désuétude.

Néanmoins, dans les sociétés occidentales, cette forme d’expression se démoda sérieusement après la chute de l’aristocratie française pour ne redevenir populaire qu’à partir des années 1960 au travers notamment des mouvements « hippies » où il était d’usage pour les jeunes femmes membres du mouvement de dessiner sur leurs joues des petites fleurs en signe de leur protestation pacifique contre la guerre.

Aujourd’hui, le phénomène connait un regain d’intérêt sans précédent auprès de divers publics.

Le « face painting » chez les enfants

Face painting

Face Painting tigre
© Rafael Ben-Ari – Fotolia.com

Depuis le début des années 1980, le phénomène « face painting » s’est largement diffusé auprès des enfants issues des quatre coins du monde. A l’origine de cet engouement se trouve notamment la mise en avant par les médias et surtout le cinéma de certaines fêtes païennes telles Halloween, qui offrent aux enfants une tribune sans pareille pour exprimer leur fibre artistique : c’est ainsi qu’à l’occasion de cette fête spécifique d’Halloween par exemple, les enfants du monde entier rivalisent désormais d’ingéniosité pour se déguiser en monstres de tous genres (zombies, sorcières , vampires, loups-garous, squelette…) en se peignant notamment le visage pour donner un meilleur effet aux costumes des personnages qu’ils habitent le temps d’une soirée…

 

Le « face painting » chez les adultes

Chez les adultes, la peinture artistique sur visage est utilisée à différents escients :

– dans un but militaire : en effet comme aux premiers temps où les guerriers se badigeonnaient le visage de peinture aux motifs effrayants et virils avant d’aller sur le champ de bataille dans le but de repousser leurs ennemis, les militaires contemporains ont également à leur tour adopté le « face painting » à des fins de camouflage notamment…

– dans le cadre de l’industrie du divertissement sportif : ainsi en est-il par exemple dans le catch où bien souvent les professionnels de ce sport peignent leurs visages en accordance avec leurs costumes pour renforcer le charisme de leurs personnages.
Parmi les catcheurs les plus connus adeptes du

40_3_warrior

phénomène, on citera ainsi par exemple« The ultimate warrior », ou encore Jeff Hardy

Mais le maquillage facier ne se limite pas qu’au catch puisqu’il a conquis également bien d’autres disciplines comme le football où certains gardiens de but se peignent souvent les pommettes de peinture noire pour lutter contre la réverbération.

Mais là où le « facepainting » a gagné le plus de terrain chez les adultes, c’est sans nul doute auprès des supporters, toutes disciplines sportives confondues.
En effet, il n’est pas un tournoi digne de ce nom aujourd’hui où l’on ne verra pas les supporters se maquiller le visage de motifs variés aux couleurs des équipes qu’ils supportent.

Carnavival Masks parade

Maquillage sur Visage Carnaval Rio de Janeiro
© Flowerpower – Fotolia.com

-dans le cadre des carnavals : aujourd’hui, la peinture artistique sur visage constitue également le « must » du raffinement en matière de déguisement s’agissant des carnavals mondialement connus comme ceux de Rio, au Brésil.